Site icon Lyne Vermes

Peinture

« Le visage de ma mère »

Quand je commençais à peindre à 30 ans, on me demandait souvent « Pourquoi tes personnages ont toujours le même visage ? » Je ne pouvais pas répondre je n’en étais pas consciente et soudain un jour, plus lucide, je dis « Ah oui ! C’est le visage de ma mère. »

Je reproduisais ce que j’avais le plus regardé et admiré, le beau visage de madone de ma mère. Totalement imprégnée, je reproduisais de manière obsessionnelle ce visage tant aimé. Comment y échapper ?

Lyne Vermes

Quitter la version mobile